SMIA - Service Médical Inter Entreprises de l´Anjou

Accueil Site départemental Portail agences intérimaires Portail adhérents
Liens utiles Mentions légales
Mars 2015

Nos missions


Etudes spécialisées - Objectif


* Répondre à vos questions et interrogations, proposer des pistes de réflexion pour améliorer la situation.

Les domaines d'intervention

Risques liés aux ambiances thermiques



Le bilan de l'ambiance thermique (température sèche, de rayonnement, humidité relative, vitesse de l'air), des paramètres concourant à sa diffusion (conduction, convection, rayonnement) et à sa perception (activité métabolique, habillement), et ce sur plusieurs semaines si nécessaire, permet de mettre en avant les facteurs d'inconfort voire de nocivité, et les moyens d'y remédier.



Ces derniers seront d'autant plus nombreux que le nombre de paramètres impliqués, comme décrits précédemment, le sont également.

Risques liés au bruit



Etude sur des postes précis, évaluation de l'exposition quotidienne de salariés, recherche des points critiques ou des activités les plus exposantes, appréciation de l'acoustique des bâtiments, conseils pour le choix de mesures de prévention adaptées voire pour le choix des protections auditives.

Risques chimiques et ventilation



Aide à l'évaluation des risques chimiques, caractérisation des phases d'activités critiques, à l'occasion, prélèvements d'atmosphère pour évaluer les expositions des salariés et/ou mettre en évidence les zones ou situations à risque, évaluation de l'efficacité des systèmes de ventilation en place, aide à la prévention de ces risques (substitution, procédé, prévention collective, individuelle...)

Risques liés à l'éclairage



L'éclairage vise à répondre aux caractéristiques de la vision humaine :
  • acuité (perception des détails),
  • perception des formes et des couleurs,

Tout en évitant les situations d'inconfort :
  • l'éblouissement par des sources lumineuses directes ou spéculaires trop intenses,
  • des écarts d'éclairement (par conséquent souvent de luminance) trop importants.

Un bilan des situations de travail, de leurs exigences à chaque fois particulières, croisé avec un bilan de l'installation d'éclairage mise en oeuvre, permet de poser un diagnostic sûr et de proposer des correctifs pour des conditions de vision locale et périphérique adaptées.

Risques psychosociaux



Analyse des tensions susceptibles d'entraîner l'apparition des risques psychosociaux, en lien avec les contraintes du travail, les conflits de valeurs ou d'exigence, les relations entre personnes et collectifs, les changements dans le travail...

Risques de troubles musculo-squelettiques (TMS)



Réalisation d'un diagnostic sur le risque d'apparition de troubles musculo-squelettiques, analyse des facteurs biométriques et organisationnels, préconisations et élaboration de pistes d'amélioration.

Risques liés aux vibrations



Etude du risque vibratoire pour le corps entier pour les conducteurs d'engins (TP, caristes...). Recherche des causes d'exposition, réalisation éventuelle de mesures pour évaluer l'exposition des salariés et mettre en évidence les facteurs de risque (terrain, siège, vitesse...) afin d'apporter des conseils adaptés à chaque situation.
 

Le déroulement de l'intervention


* Prise de contact par le Conseiller en Prévention des Risques Professionnels (CPRP) auprès de l'interlocuteur désigné par l'entreprise.

* Première visite, si possible avec votre médecin du travail, pour analyser la demande et recueillir les informations nécessaires à l'étude.

* Programmation et réalisation de l'étude (durée d'intervention variable selon la demande) par le CPRP.

* Démarche participative dans le cas d'une étude ergonomique : réalisation et validation de l'étude en concertation avec les personnes concernées dans l'entreprise (opérateurs, responsables, méthodes,...).

* Restitution des résultats de l'étude au médecin du travail puis à l'entreprise.

Pour une intervention réussie


* Implication nécessaire de l'entreprise.

* Disponibilité des salariés et personnes en charge de tout ou partie d'un éventuel projet (personnel de la maintenance, des méthodes...).

* Implication des salariés

Vos interlocuteurs


* Un Conseiller en Prévention des Risques Professionnels habilité IPRP

(Intervenant en Prévention des Risques Professionnels),

Selon la demande, il peut s'agir d'un Ergonome ou d'un Hygiéniste.

Pour tout renseignement complémentaire

SMIA

25 rue Carl Linné

B.P. 90905

49009 ANGERS CEDEX 01

Tél. : 02.41.96.88.98

demandes.iprp@sante-travail.net


Powered by MyTOOG