SMIA - Service Médical Inter Entreprises de l´Anjou

Accueil Portail agences intérimaires Portail adhérents Partenaires
Mentions légales
Les rayonnements - Avril 2018

Les champs électromagnétiques

Un champ existe en présence de charges électriques. Une charge électrique va générer un champ électrique (batterie, fil conducteur sous tension...). Si cette charge électrique est en mouvement, alors un champ magnétique apparaît. Plus le courant qui circule dans un conducteur est important et plus le champ magnétique est important.

L'intensité du champ électrique se mesure en volt par mètre (V/m).
L'intensité du champ magnétique se mesure en ampère par mètre (A/m) ou en microtesla.

La règlementation relative à la protection des travailleurs contre les risques du champ électromagnétique a évolué avec l'entrée en vigueur du décret 2016-1074.
Tous les secteurs d'activités sont susceptibles d'être concernés par la présence de champs électromagnétiques. Toutefois dans la grande majorité des situations de travail l'exposition reste très inférieure aux limites réglementaires.
Exemples de sources d'exposition

» soudage par résistance

» IRM

» soudage par induction

» électrolyse

» four à micro-ondes

Pour plus d'informations et identifier les sources les plus exposantes consultez l'outil OSERAY de l'INRS.

hebergement d'image
Les effets indésirables sur le corps humain sont variables en fonction du type de champ (statique, pulsé...) et de leur fréquence.
» sensoriel (nausées, vertiges...)
»
troubles visuels
» modification de l'électrocardiogramme
» hyperthermie (augmentation de la température des tissus et/ou du corps entier)
» effets auditifs (sensation de "clic" sonore)

 Certains salariés sont plus sensibles aux champs électromagnétiques :
» les porteurs d'implants passifs (broche, plaque, vis ou stent...) lorsqu'ils contiennent des matériaux conducteurs.
» les implants actifs (stimulateur cardiaque, défibrillateur, stimulateur neurologique...)
» les dispositifs médicaux actifs (pompe à insuline..) dont le fonctionnement peut-être perturbé par les champs électromagnétiques
Le CIRC a classé les champs électromagnétiques très basses fréquences et également les champs électromagnétiques radiofréquences (téléphone portable...) "peut-être cancérogènes pour l'homme" (groupe 2B).

Les mesures de prévention

L'employeur est tenu d'évaluer les risques : inventorier les sources d'expositions, identifier les sources susceptibles de dépasser les valeurs limites et déterminer les moyens de prévention adaptés.

Pour identifier les sources les plus exposantes vous pouvez utiliser l'outil OSERAY téléchargeable gratuitement sur le site de l'INRS.

Dans le cas où les sources sont susceptibles de dépasser les valeurs limites, il sera nécessaire d'effectuer les mesures. Elles peuvent être effectuées par la CARSAT de votre région.


Quelques exemples :

 » limiter la durée d'exposition

 » choisir des équipements moins exposants

 » travailler au blindage et à l'éloignement des sources

 » signaler les zones à risques

 » informer et former les travailleurs

 » réaliser un suivi médical des travailleurs exposés

Dossiers
SMIA
»
conseils EPI MAJ 06-2017
INRS
» champs électromagnétiques

Plaquettes – dépliants – brochures
INRS
» champs électromagnétiques - la réglementation en milieu professionnel ED 4204

» exposition des travailleurs aux risques dus aux champs électromagnétiques - guide d'évaluation ED 6136


Outil
INRS
» OSERAY : outil simplifié d'évaluation des risques dus aux rayonnements électromagnétiques
» risques dus aux champs électromagnétiques : nouveau décret

Contacts

Un Conseiller en Prévention des Risques Professionnels habilité IPRP (Intervenant en Prévention des Risques Professionnels).

hebergement d'image
SMIA
25 rue Carl Linné - BP 90905
49009 ANGERS CEDEX 01
02.41.96.88.98
secretariat.prevention@sante-travail.net

Powered by MyTOOG